RSE et PME : une question qui devient fondamentale !

85% des PME françaises déclaraient dans une étude du cabinet de conseil Goodwill Management avoir déjà mis des actions RSE en place au sein de leur entreprise. Toutefois, c’est seulement 24% de ces entreprises qui formalisent ces actions autour d’une réelle stratégie RSE, et 14% qui intègrent cette thématique à leur stratégie globale. Au vu de ces chiffres, le sujet de la RSE n’est bel et bien pas encore une priorité pour une grande partie des PME françaises. Et pourtant, ces thématiques sont primordiales.

 

  • La RSE, une question de survie pour les PME

La RSE doit être vue par les dirigeants de PME comme un levier stratégique de développement.  Intégrer la RSE au cœur de sa stratégie peut être une belle opportunité de s’interroger sur les besoins grandissants de ses collaborateurs, mais aussi de ses clients et de ses fournisseurs. De nombreuses incidences positives peuvent être détectées lors de la mise en place d’une stratégie RSE. Que ce soit sur ses avantages concurrentiels, sa réputation, sa capacité à attirer et retenir ses salariés, ses clients, ou encore sur le maintien de la motivation et de l’engagement des employés, les conséquences sont multiples, et clés.

Pour mettre en place une réelle stratégie RSE en cohérence avec son écosystème, il est nécessaire d’identifier les enjeux prioritaires. Faire des entretiens avec ses clients, ses fournisseurs, ou ses collaborateurs permettra déjà de faire ressortir certains points concernant leurs attentes et les axes prioritaires. Il existe toutefois des labellisations RSE qui peuvent aider les entreprises à structurer leur stratégie, comme la norme ISO 26 000. En savoir plus ici

 

  • La norme ISO 26 000, une aide précieuse pour les entreprises

En quoi consiste-t-elle ? Il s’agit d’une norme internationale, donnant les lignes directrices pour toutes les entreprises et organisations qui souhaitent aller vers un fonctionnement socialement responsable.

Pour obtenir cette norme, chaque entreprise doit faire un diagnostic de ses pratiques RSE dans différents domaines d’application. Que ce soit pour la gouvernance, les relations humaines, l’environnement, les conditions de travail, la protection et la sensibilisation des consommateurs, l’équité des relations d’affaires ou encore la participation et l’engagement dans la vie locale, de nombreux aspects sont analysés.

Une norme qui permet donc de guider et structurer sa stratégie RSE, mais qui évalue également l’engagement des entreprises en faveur du développement durable, et leur performance globale. Plus d’informations ici

Outre la norme ISO 26 000, il existe d’autres organismes permettant de noter et d’évaluer les entreprises sur leur politique RSE : AFNOR, LUCIE, ECOCERT, ou encore Global Compact, B Corp, EcoVadis, etc.

 

  • Folan, une PME avec un fort engagement RSE

Qui de mieux qu’un ancien participant du programme Stratégie PME pour démontrer que PME et RSE ne sont pas des termes incompatibles ? L’entreprise Folian est un très bon exemple en la matière. Ce spécialiste des Infrastructures Data & Telecom a en effet reçu la médaille d’or EcoVadis pour la sixième année consécutive pour son engagement RSE. Pour être couronné de ce prix, Folan a mis en place une stratégie RSE depuis de nombreuses années : engagement depuis 2012 auprès du Pacte Mondial des nations Unies, membres du Global Compact France, et signature d’une charte éthique et comportementale pour un développement durable, de nombreuses actions ont été menées. Tous secteurs confondus, Folan se place ainsi parmi les 5% des entreprises les plus performantes en termes de RSE, selon EcoVadis. La PME a d’ailleurs pour entière conviction qu’un comportement écologique, social et responsable peut aller de pair avec une croissance saine.

Une vraie fierté pour Folan, et pour le programme Stratégie PME !

En savoir plus ici

Facebook
Twitter
LinkedIn

Être rappelé(e)

En renseignant le formulaire suivant, un de nos consultants vous recontactera afin de discuter avec vous de votre problématique.