Ville durable et électricité

La ville durable vers une transition énergétique

D’après l’agence internationale de l’énergie, le réseau électrique mondial nécessitera 310GW de capacité de stockage supplémentaire. C’est donc un secteur de la ville durable qui est en pleine mutation. Celui-ci se base progressivement sur des projets de smart house, smart city et smart grid.

Par conséquent, la transition énergétique s’accompagne d’une transition numérique afin d’aider les acteurs du secteur à s’adapter aux nouvelles normes et technologies de demain. Cela concerne plusieurs domaines tels que le bâtiment ou le transport…

 

  • Des moyens de stockage électriques diversifiés…

Des projets se tournent quotidiennement vers une performance énergétique possible grâce aux systèmes de stockage. En France, TENERRDIS souhaite optimiser l’intégration d’énergie renouvelable, de véhicules électriques et intégrer le comportement des utilisateurs dans la gestion du réseau.

Cette performance énergétique s’appuie entre autre sur la gestion des données. La gestion de l’énergie est passée d’une gestion de la production à une gestion de la demande. Ainsi, le projet SEAS développe un modèle de données pour les applications smart home et smart grid et de développer une plateforme d’échanges.

  • … comme des batteries par exemple

Pour soutenir le réseau électrique, certains constructeurs automobile donnent une seconde vie à leurs batteries. En effet, les batteries usagées peuvent se transformer en solutions de stockage d’électricité. Nissan expérimente actuellement l‘alimentation de secours d’un stade de football grâce à des batteries alimentées par panneaux solaires. Renault a développé des bornes de recharge de véhicules électriques utilisant d’anciennes batteries ZOE. Pour d’autres exemples, rendez vous sur cet article.

  • Le bâtiment connait aussi son renouvellement énergétique

Le Smart Building évolue grâce aux chercheurs de l’EPFL. Ils ont développé un système qui collecte et communique au réseau l’ensemble des données liées à la consommation d’énergie dans les bâtiments. Ainsi, le concept de bâtiment intelligent prend tout son sens. Grâce aux objets connectés, le réseau électrique peut alors décider en autonomie d’une meilleure gestion de l’énergie, selon la production disponible, son coût et les besoins des habitants. En route vers une ville durable!