Objets animés : les nouvelles technologies tactiles

Les nouvelles technologies évoluent pour détecter nos intentions et ainsi que nous faciliter la vie. Cependant, prenons du recul face à leur utilisation grandissante.

Il y a quelques années, le laboratoire Disney Research avait développé une « technologie tactile capacitive multifréquence » appelée « Touché ». Concrêtement, cette technologie détecte les mouvements des mains et en interprète l’information pour engendrer une action. Une poignée de porte peut par exemple détecter si on l’a touchée ou non, simplement saisie ou empoignée.

Google a vu dans cette technologie un potentiel dans l’interaction des objets par radar. Son Projet Soli permet par exemple d’augmenter le son ou changer la fréquence de la radio via un minuscule radar qui détecte les gestes des doigts.

Aujourd’hui, on peut s’interroger sur la dimension engendrée par ces objets animés : ils peuvent bien sûr nous aider mais également nous ôter réflexes et responsabilités. Par exemple, la poubelle Baryl vient à nous pour jeter les déchets.

Il est donc important de trouver dans les nouvelles technologies un équilibre entre le fait qu’elles « trouvent les solutions » et le fait qu’elles « aident à résoudre les problèmes ».

Pour en savoir plus, rendez vous sur Usbek & Rica, le média qui explore le futur.