La santé des dirigeants et la confiance des dirigeants, des indicateurs capitaux pour l’entreprise

La santé de nos dirigeants d’entreprises est un sujet rarement abordé et pourtant, elle a un impact direct et majeur sur la vie de l’entreprise. Avec la crise de la Covid, le sujet semble devenir un peu plus présent.

  • Les dirigeants gardent un niveau de confiance élevé sur l’activité de leur entreprise.

L’écoute client est un réel outil de performance pour les entreprises. Qu’elle prenne la forme d’un entretien semi-directif, de tables rondes, ou encore d’enquêtes quantitatives, l’écoute client est une étape déterminante dans la stratégie marketing de l’entreprise. Cet outil permet en effet de comprendre les besoins et les attentes de ses clients, et donc de mieux les satisfaire. Les informations récoltées pourront par la suite être utilisées par la direction et la force de vente de l’entreprise, afin d’être plus proactifs commercialement parlant, et fidéliser davantage ses clients. Plus de détails ici

  • Les leviers sur lesquels les dirigeants prévoient d’agir après la crise.

Une autre étude réalisée pour l’Exploratoire Sopra Steria Next fait également ce constat, et présente les leviers sur lesquels les dirigeants de PME et ETI prévoient d’agir après cette crise. On retrouve le besoin d’adapter l’organisation de l’entreprise, notamment en développant plus de collaboration entre les équipes et en permettant plus d’autonomie. Une autre priorité qui a été identifiée concerne l’accélération de la digitalisation pour développer les relations clients. En savoir plus.

  • Un nouvel outil numérique au service de la santé des entrepreneurs.

AMAROK est l’observatoire de la santé des travailleurs non-salariés créé par Olivier Torrès, et s’intéresse entre-autre à la santé physique et mentale des dirigeants d’entreprises. En avril 2021, l’observatoire a lancé son outil numérique, AMAROK e-santé, permettant aux dirigeants « d’autodiagnostiquer » leur niveau d’épuisement professionnel. L’outil permet notamment de s’évaluer de façon totalement anonyme, et d’éviter la prise de contact par téléphone qui peut représenter un frein. L’objectif est de pouvoir détecter et alerter la personne sur son niveau de fatigue, et de pouvoir lui proposer l’aide et l’assistance psychologique nécessaire.  En savoir plus