L’économie frugale : comment produire mieux avec moins de ressources ?

La frugalité, l’agilité et la durabilité sont des notions plus actuelles que jamais suite à la crise de la Covid. Cette crise sanitaire a mis en exergue les défaillances de notre modèle économique. Chaque pays doit faire face à de nombreuses difficultés : importantes inégalités, problèmes environnementaux inquiétants et une économie fragilisée (coût des matières premières, goulots d’étranglement, inflation, etc.). Le concept d’innovation frugale répond à certaines de ces difficultés. Créé il y a plusieurs années, il redevient aujourd’hui populaire en raison de la conjoncture actuelle.

 

  • Économie frugale : de quoi s’agit-il ?

Faire mieux, voire plus, avec moins de ressources : c’est ainsi que l’on définit l’économie frugale. L’esprit jugaad, issu de l’hindi, résume parfaitement l’idée même du concept : faire preuve de dextérité et d’ingéniosité pour trouver des solutions dans des circonstances défavorables. Les entreprises devront s’adapter, se réinventer et faire preuve de résilience pour réussir dans cette nouvelle économie frugale. Nombreuses sont les problématiques rencontrées par les dirigeants : comment réduire l’utilisation de certaines matières premières qui deviennent de plus en plus rares ? Comment continuer à avancer avec un effectif réduit ou à distance ? …

 

  • Les trois tendances qui façonnent l’économie frugale

L’économie frugale permet de répondre à ces questions, grâce à plusieurs tendances.

L’économie de partage entre particuliers et entreprises : il s’agit d’une consommation collaborative entre particuliers, comme le covoiturage. Il peut aussi être question des entreprises qui mutualisent et partagent leurs ressources, leur personnel, leurs équipements, voire même leur propriété intellectuelle.

La production décentralisée & les chaines de valeur hyper-locales : c’est un phénomène de relocalisation et régionalisation des activités industrielles sur le territoire français.

L’économie circulaire et régénératrice : la stratégie d’économie circulaire avec une approche plus vertueuse de la production et de la consommation pour l’environnement et les ressources utilisées. En savoir plus

 

  • Des outils adaptés à cette économie

Les nouvelles technologies et les innovations qui découlent de cette économie peuvent permettre de produire davantage en mobilisant moins de ressources. Les conséquences négatives liées à certaines productions peuvent ainsi être réduites, comme le gaspillage, la pollution, la consommation énergétique, etc. En France, de nombreuses start-ups et de nombreux entrepreneurs ont développé des solutions qui répondent à ces problématiques.

C’est le cas de la société Verteego qui a développé un outil d’intelligence artificielle prédictive. Celui-ci permet aux dirigeants et managers de prendre de meilleures décisions en ayant conscience des répercussions de leur choix. C’est une réelle opportunité pour améliorer les ventes et consolider la responsabilité sociétale des organisations. En savoir plus

Facebook
Twitter
LinkedIn

Être rappelé(e)

En renseignant le formulaire suivant, un de nos consultants vous recontactera afin de discuter avec vous de votre problématique.