Internet des objets enregistre un boom impressionnant

IoT en plein boom

L’internet des objets en croissance forte et continue

D’après l’OEB, ces trois dernières années ont vu croître de 54% les demandes de brevets européens pour l’internet des objets. En effet, les systèmes 3D, l’intelligence artificielle et les interfaces dynamisent cette forte demande. Cela s’explique par de nouvelles applications aux domaines personnels, de l’entreprise, de la voiture, etc.

Tandis que l’Europe, les États-Unis et le Japon détiennent les principaux centres d’innovation, l’Allemagne et la France font preuve d’innovation singulière. La France excelle dans les technologies complémentaires. Citons l’intelligence artificielle, la sécurité, les interfaces utilisateur et les systèmes 3D.

 

  • Des entreprises françaises à la conquête de Las Vegas

Le Salon de l’Électronique (CES), le plus grand salon mondial des nouvelles technologies, s’est déroulé du 8 au 12 janvier dernier. Depuis 2014, de plus en plus de start-up françaises séduisent investisseurs et distributeurs, appuyées par la mission French Tech. Désormais, l’hexagone a trouvé sa place, notamment grâce au robot domestique de BLUE FROG ROBOTICS primé meilleure innovation du salon parmi 27 autres. Par ailleurs, les ingénieurs français ont la cote par la qualité de leur formation. Ainsi le savoir-faire dans les nouvelles technologies est crédibilisé.

  • L’internet des objets appliqué au retail

Depuis quelques années, le secteur du retail a entrepris une profonde transformation. De nombreuses innovations basées sur l’IoT peuvent aujourd’hui servir distributeur et consommateur. Les innovations se multiplient pour les points de vente (bornes autonomes, vitrines connectées…), l’entrepôt et le transport connectés. Par conséquent, le secteur du retail doit industrialiser les infrastructures et les processus pour que l’IoT soit déployé à grande échelle. Les entreprises devront également adhérer au Retail 4.0.

  • La mode 2.0 et les vêtements intelligents

D’après de récentes études, le marché des vêtements intelligents table sur une croissance fulgurante d’ici les quatre prochaines années. Naturellement, le domaine du sport est majoritairement concerné afin d’accompagner les sportifs dans leur entraînement. En revanche, des vêtements connectés se développent pour aider les clients à s’habiller en fonction du temps, des déplacements et des habitudes vestimentaires. Autre nouveauté : les psychotextiles dont le but est de modifier l’humeur via une puce électro-chimique!