Énergies renouvelables et hydrogène : des tendances pour une ville durable

Rétrospective 2020 et tendances 2021 : de belles perspectives pour une ville durable

 

  • Les énergies renouvelables ont fourni plus du quart de la consommation électrique en 2020

Le Syndicat des Énergies Renouvelables en partenariat avec d’autres acteurs de l’énergie, a sorti son Panorama de l’électricité renouvelable 2020.

La part des énergies renouvelables dans la consommation d’électricité en France a connu une hausse de presque 4%, passant ainsi de 23,1% en 2019 à 26,9% en 2020.

Cette progression est due à une augmentation de la production d’énergies renouvelables de plus de 10% par rapport à 2019. Également, la situation sanitaire actuelle a un impact sur ce bilan.

Ce sont surtout les filières de l’éolien et de l’hydraulique qui ont tiré la production vers le haut. Cette croissance s’inscrit dans les objectifs de la Loi Energie-Climat, visant à porter à 40% la part des énergies renouvelables dans le mix électrique en 2030.

Pour découvrir le rapport complet, rendez-vous sur le site du SER et sur le lien suivant → https://bit.ly/3ul6BbJ

 

  • Une première chaudière 100% hydrogène est installée dans la Loire

Toujours dans le but d’améliorer la consommation d’énergie et de verdir cette dernière, le fabricant néerlandais de chaudières, BDR THERMEA, vient d’installer en France la toute première chaudière qui fonctionne 100% à l’hydrogène, sur un site communal de Châteauneuf dans la Loire (42).

Le site est déjà un lieu d’expérimentation pour l’autoconsommation collective, et BDR THERMEA voit dans cette innovation une opportunité de remplacer la chaudière traditionnelle.

La filière hydrogène bénéficie d’une enveloppe budgétaire de 7 milliards d’euros sur les 10 prochaines années. Cela vise à encourager les industriels et les équipementiers à innover et à investir pour déployer de nouveaux projets.

 

  • L’hydrogène pour un transport vert, autre levier de la ville durable

Pour illustrer le potentiel que représente effectivement le marché de l’hydrogène en France, il convient aussi constater le succès de l’entreprise iséroise, HRS Hydrogen-Refueling-Solutions.

Après l’entreprise drômoise MCPHY, spécialiste dans les équipements de production et distribution d’hydrogène dont le cours connaît une croissance très forte (+700% en 2020), c’est au tour d’ HRS, fabricant de stations de ravitaillement en hydrogène, de s’introduire en bourse.

En effet, les tendances du marché montrent que le transport à hydrogène connait un fort développement. Ces tendances ont évidemment un impact positif sur l’activité d’ HRS.

Depuis 10 ans, l’entreprise a déjà livré une trentaine de stations de ravitaillement et occupe 17% du parc européen installé.  Elle ambitionne d’atteindre 10 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021, soit 4 fois plus que l’année précédente.